Décoration bien-être

La maison, comme un havre de repos

En tant qu’experte Feng Shui, je considère que rien ne vaut une analyse complète de l’habitat selon les écoles Feng Shui afin d’harmoniser les énergies et créer un espace le plus ressourçant possible. Toutefois, je comprends que tout le monde ne soit pas prêt à se lancer dans une expertise approfondie, ce sont des concepts difficiles à appréhender et qui ne parlent pas à tous.

Malgré tout, il y a quand même des concepts et des méthodes à appliquer pour faire de notre maison  un havre de repos. Notre intérieur doit être un espace où il nous est possible de nous ressourcer, de nous relaxer, de nous déconnecter. 

Cela ne veut pas forcément dire minimalisme et décoration neutre. Comme en Feng Shui, on étudiera attentivement l’agencement, pour que la circulation soit la plus fluide possible. On regardera aussi toutes les solutions de rangement afin que la vie quotidienne soit plus fluide et qu’il y ait moins à faire pour avoir un espace parfaitement rangé et entretenu. On essaiera de limiter les ondes électromagnétiques au sein de la maison,  à défaut de maîtriser toutes celles auxquelles nous faisons face à l’extérieur. On s’attachera aussi à connaître l’histoire du lieu afin de respecter son essence.

La déco bien-être passe aussi par l’utilisation, autant que possible, de matières naturelles (lin, coton, bois, sisal…), de peintures écologiques (pour limiter les émissions nocives dues aux polluants  volatiles), de mobilier éco-responsable… On apporte également une attention particulière aux tableaux qui ornent les murs et aux bibelots qu’on pose sur nos étagères : à quelle symbolique renvoient-ils ? est-ce qu’ils sont porteurs de valeurs positives, est-ce qu’ils nous font du bien ?

La décoration de notre intérieur doit être en harmonie avec notre intérieur propre, notre Soi.  Elle ne doit pas copier les modes et les tendances, faire de notre maison une candidate parfaite pour un catalogue ou un magazine. Elle doit nous ressembler et surtout, nous faire du bien. 

Maisons colorées à Burano - Aude à la déco

La psychologie des couleurs

Saviez-vous que les couleurs nous parlent ? Elles ont un impact direct sur notre humeur, sur nos pensées et sur notre comportement. Certaines teintes nous apaisent, ou au contraire nous donnent de l’énergie ; tandis que d’autres nuances nous énervent ou nous rendent pessimistes !

Il est intéressant de relever les disparités qui existent à travers le monde : par exemple, le blanc est symbole de pureté chez les occidentaux, mais, en Inde, c’est la couleur des enterrements ; en Chine, le rouge est symbole de chance et de longévité alors qu’en Afrique du Sud, il représente le sang versé et donc le deuil. Même en Occident, il y a des différences  de perception entre les pays : couleur de la chance en Irlande, le vert est la couleur de l’argent aux Etats-Unis mais évoque la jalousie en Angleterre.

Chaque couleur possède sa propre longueur d’onde et sa propre fréquence. La couleur n’est pas juste un stimulus visuel, elle provoque des réactions chimiques qui transmettent des messages au cerveau. Ces messages induisent des changements physiologiques (le rouge accélère le rythme cardiaque et stimule l’instinct de fuite) et des connexions émotionnelles (plus de pourboires pour les serveuses habillées en rouge). 

La façon dont les couleurs sont associées a également son importance. L’harmonie des couleurs va bien au delà des associations suggérées par le cercle chromatique. C’est ce qu’Angela Wright (pionnière dans le domaine et qui a défini la théorie « Color Affects System ») appelle l’harmonie tonale. Elle a établit qu’il existe 4 grandes familles tonales et que les couleurs d’un même groupe ont des liens entre elles, liens qui n’existent pas avec les couleurs d’un autre groupe. Notre inconscient perçoit une dissonance, comme une fausse note, lorsqu’on mélange des couleurs appartenant à des groupes différents.

Notre perception de la couleur dépend également de notre histoire puisque selon notre personnalité, une même couleur aura un effet psychologique différent. Il n’y a donc pas de règle universelle qu’il suffirait d’appliquer pour être certain de s’entourer des « bonnes » couleurs. Une décoration basée sur la psychologie des couleurs nécessite de se connaître, d’explorer en soi afin de déterminer quelles couleurs nous sont positives.

La couleur influence notre humeur, inspire nos sentiments, aiguise notre appétit, calme notre sommeil… Pourquoi sommes-nous si peu à oser la couleur dans nos intérieurs ? Il suffit parfois d’un aplat, d’un tapis, de coussins bien choisis pour faire entrer la couleur et la joie dans nos vies. Et nul besoin de choisir des teintes vives et saturées, on peut s’entourer de couleurs pastels, ça marche aussi 🙂

La psychologie des couleurs - Aude à la déco

Ma pratique

Vous l’aurez compris, pour moi, la déco est bien plus qu’une recherche d’esthétisme. Aussi, tout commence par un entretien dans lequel nous évoquons vos envies, vos besoins, mais aussi votre personnalité, votre vie de famille, vos habitudes de consommation, vos loisirs… 

En fonction de nos échanges, je vous aide à définir votre « profil couleur », ce qui servira de base aux choix décoratifs et à l’élaboration de la planche ambiance. Nous validerons le projet décoratif ensemble, pour que le résultat vous soit fidèle et qu’il vous ressemble.

Pour plus de précisions sur ma façon de travailler, merci de bien vouloir visiter ma page Prestations.

La décoration bien-être, c’est intégrer l’esthétisme, le confort, l’écologie, tout en respectant la mémoire des lieux et les valeurs de ses habitants.

Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)