La pollution intérieure

D’après une étude 60 millions de consommateurs datant de mars 2017, l’air intérieur de nos maisons seraient 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur ! Nous y retrouvons en effet plus de 900 substances chimiques ! D’où vient cette pollution ? Je vous explique tout !

D'où vient la pollution intérieure ?

L’air que vous respirez chez vous peut être pollué par différents facteurs :

  • des peintures non écologiques
  • des meubles neufs en aggloméré ou contreplaqué
  • des bougies parfumées non naturelles et non écologiques
  • des encens non naturels et non écologiques
  • des produits ménagers du commerce
  • des fumées de cuisson
Lorsqu’on n’en a pas conscience, on fait parfois de mauvais choix en pensant bien faire : par exemple, acheter des bougies ou des encens premiers prix dans un magasin de déco, juste pour que ça sente bon. Et s’apercevoir en regardant plus attentivement les étiquettes qu’en brûlant ces bougies ou ces encens on vient au contraire polluer notre intérieur avec des substances chimiques indésirables.
bougies et diffuseurs
Photo by Mary Skrynnikova on Unsplash

Les bons réflexes pour limiter la pollution intérieure

Dans beaucoup de mes articles, vous retrouverez cette même recommandation : aérer les pièces chaque jour ! L’idéal est de laisser ouvert minimum 10 minutes tôt le matin. Oubliez les purificateurs d’air ! Certains n’ont pas démontré leur efficacité, au contraire, ils libéreraient, dans leur processus d’épuration, des nanoparticules néfastes aux personnes souffrant d’asthme. Ouvrez la fenêtre, c’est gratuit et très efficace !

Un autre bon reflexe est de regarder les étiquettes lorsque vous voulez acheter des bougies. Les bougies industrielles sont généralement fabriquées à partir de paraffine : cette dernière libère de nombreuses substances toxiques (acétone, benzène, toluène) et émet de la suie. De plus, les parfums sont artificiels, les colorants sont synthétiques et cela génère également des substances non souhaitées.
Ainsi, préférez des bougies fabriquées à partir de cire végétale bio (cire de noix de coco, cire de colza ou de soja) et de parfums naturels. Enfin, la mèche a également son importance : préférez-la en coton, en lin, en chanvre…

Les recommandations sont du même ordre pour l’achat d’encens : assurez-vous qu’il soit de composition 100% naturelle. Certaines boutiques ne vendent que des baguettes trempées dans des solvants et des parfums synthétiques ! Imaginez ce que ça donne lorsque vous les faîtes brûler…

A la maison, j’utilise des diffuseurs de parfums et j’ai également un diffuseur d’huiles essentielles que j’utilise plus spécifiquement l’hiver.

Pour les meubles,  il est préférable de choisir des meubles en bois massif, en métal, en verre… Et si vous n’avez pas beaucoup de budget, tournez-vous vers la seconde main ! Les meubles en bois agglomérés dégagent du formaldéhyde, un composé très volatile et réputé cancérogène.

Toujours sur le thème de la déco, pensez peinture écologique ! Depuis 2013, ces produits doivent indiquer leur niveau d’émission en polluants volatils, vous pouvez ainsi comparer les taux de COV (Composés Organiques Volatiles). Attention, le label écolo garantit une toxicité moindre mais ne certifie pas que le processus de fabrication ne comporte que des matières premières naturelles.

Enfin, terminons par les nettoyants ménagers : ils peuvent contenir des COV, de l’ammoniaque, des tensioactifs de synthèse, des phosphates, des terpènes, du dichlore, des parfums chimiques… Bannissez les sprays et autres vaporisateurs, les blocs WC et les déboucheurs de canalisation. Si vous utilisez des lingettes, limitez-en l’usage et ne les jetez pas dans les toilettes ! Même les biodégradables n’ont pas le temps de se dissoudre avant d’arriver à la station d’épuration. L’eau de Javel, quant à elle, c’est bien diluée et avec parcimonie.
Et si vous passiez aux produits faits maison ? Il est très facile aujourd’hui de trouver les ingrédients nécessaires : bicarbonate de sodium, savon noir, vinaigre blanc… 

fenêtre ouverte
Photo by Adrien Siami on Unsplash

Recettes de produits d'entretien maison

Nettoyant ménager multi-usage :

  • 400 ml d’eau chaude
  • 100 ml de vinaigre blanc (vinaigre d’alcool)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree

Mélanger tous les produits dans un flacon avec pistolet et secouer.

Produit pour les vitres :

  • 100ml de vinaigre blanc
  • 200ml d’eau
  • 10 d’huile essentielle de citron ou d’eucalyptus

Mélanger tous les produits dans un flacon avec pistolet et secouer. Ce produit peut aussi être utilisé pour pulvériser dans la cuvette des toilettes.

Nettoyant WC :

  • du bicarbonate de sodium
  • de l’huile de coude !

Répandre le bicarbonate sur les parois des toilettes puis frotter à l’aide de la brosse. Rincer.

Nettoyant hotte et four :

  • du savon noir
  • ou une pâte de bicarbonate

Produit salle de bain (pour un flacon d’1 litre) :

  • 10 cl de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de sodium
  • 30g de cristaux de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree

Compléter avec de l’eau chaude et bien secouer avant usage.

Nettoyant maison
Pollution intérieure
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.