Comment faire un tableau de visualisation ?

Le tableau de visualisation, ou vision board, est un outil très puissant pour voir se réaliser ses objectifs : il permet de représenter visuellement les aspirations et les objectifs que vous avez pour votre vie, et ce, à l’aide principalement d’images. 

Il est « à la mode » depuis quelques années et vous trouverez plein d’inspirations sur le Web. Mais attention, il ne s’agit pas de trop copier sur les copains, car ce tableau doit vraiment vibrer avec ce que vous êtes. Dans ce nouvel article, je vous explique comment faire un tableau de visualisation efficace et, vous vous en doutez, avec une petite touche de Feng Shui !

Visualisation et neurosciences

La visualisation, ce n’est pas de la magie. C’est très sérieux ! Ce procédé a été étudié dans de nombreux domaines comme le sport de haut niveau, la préparation aux examens, le soin des phobies ou des addictions…

La visualisation n’est pas seulement liée à l’esprit, aux pensées. Il s’agit en fait d’utiliser une plus grande partie du cerveau : lorsque nous visualisons, nous utilisons davantage la partie du cerveau qui gère les aspects créatifs, intuitifs et holistiques. Ensuite, nous les intégrons aux parties rationnelles, analytiques et verbales. En d’autres termes, nous utilisons une plus grande partie de nous-mêmes et de notre potentiel lorsque nous effectuons une visualisation. 

La neuroscientifique Dr Tara Swart explique que « le fait de regarder les images d’un tableau de vision permet au cerveau de saisir des opportunités qui, autrement, seraient passées inaperçues. En effet, le cerveau a un processus appelé « marquage des valeurs » qui imprime les éléments importants dans votre subconscient et filtre les informations inutiles. »

On sait que le cerveau ne fait pas vraiment de différence entre ce qu’on imagine et la réalité. L’homme possède cet outil fantastique et magique : la puissance de son imagination. Le but est de générer une émotion via l’imagination et la visualisation. cette émotion va créer une vibration et c’est cette dernière qui va nous apporter la motivation et l’énergie nécessaire pour nous mettre en action et réaliser nos objectifs.

Photo by Hal Gatewood on Unsplash

Des objectifs précis pour se mettre en action

Donc il suffit de regarder le tableau de visualisation et on est bon ? Vous l’avez compris à la lecture du paragraphe précédent : désolée de vous décevoir mais non, rester planté des heures devant son tableau de visualisation ne suffira pas… C’est d’ailleurs pourquoi on trouve certains articles qui descendent les tableaux de visualisation en flèche ! 
Tara Swart préfère d’ailleurs la dénomination « action board » : eh oui, visualiser c’est bien, mais uniquement si cela vous permet de vous mettre en action ! 

Le principe, c’est surtout d’aider notre cerveau à enregistrer nos intentions. Il faut pour cela que nos objectifs soient précis. Par exemple, plutôt que de simplement mettre une image d’une grande maison, précisez sa surface, le nombre de chambres, la région ou le quartier, etc. On aligne ainsi pensées et intentions, actions et désirs. C’est ce qui permet finalement de se donner les moyens de réussir. Le tableau de visualisation est juste un levier, un outil qui, en nous plaçant dans un contexte de pensées positives nous amènera du positif.

Si vous n’en avez pas encore pris connaissance, je vous laisse d’ailleurs lire mon article sur la loi d’attraction. Plus vous apporterez de l’émotion, comme un gamin le matin de noël, plus vous apporterez à votre visualisation de la joie et du bonheur. Ne vous focalisez jamais sur ce qui vous manque ou ce que vous ne voulez plus faire. 
Par exemple, si vous voulez arrêter de fumer, ne choisissez surtout pas un panneau barré avec une cigarette ! Pourquoi voulez-vous vous arrêter de fumer ? Pour être en meilleur santé ? Pour faire le marathon de New York, un de vos vieux rêves ? Alors choisissez directement l’image d’un marathonien franchissant la ligne d’arrivée (de dos, c’est mieux, pour qu’il puisse être vous !).

victoire
Photo by Jason Hogan on Unsplash

Visualiser puis lâcher prise

Une des plus grosses difficultés de ce type d’exercices, qu’il s’agisse de tableaux de visualisation ou des ateliers créatif d’attraction, c’est de faire puis de lâcher prise
On ne parle pas au mental, là, on cause au subconscient. Alors ce n’est pas à nous de nous préoccuper du comment
Quand vous passez commande de votre plat au restau, vous n’allez pas voir toutes les 10 minutes en cuisine pour savoir comment le plat est préparé. Vous n’allez pas non plus rappeler le serveur toutes les 5 minutes pour changer d’avis.
Avec la visualisation,  la loi d’attraction, la loi de la manifestation… tout ce qui nous est demandé est de « vibrer », de ressentir le plaisir comme si le cadeau était déjà là.

On définit ses objectifs, on choisit son support pour réaliser son tableau (tableau pêle-mêle, panneau de liège, carton, simple feuille A3, support numérique…), on le regarde tous les jours, et on laisse faire l’Univers. Notre subconscient imprime l’info, la digère et nous permettra ainsi d’être davantage attentif aux opportunités et aux synchronicités.

Il est donc d’ailleurs super important de ne pas « emprunter » les aspirations des autres, les objectifs du voisin, le super tableau déjà fait trouvé sur Pinterest.
Acheter des tableaux ou des cartes postales inspirantes du genre « soyez vous-même les autres sont déjà pris », « la vie est belle » « do what you love, love what you do »… ne suffit pas. On les met au mur puis on ne les voit plus, ils deviennent des objets de déco comme les autres, le cerveau n’y fait plus attention puisque les messages ne sont pas vraiment de nous, ils sont impersonnels.

Faire un tableau de visualisation Feng Shui

Nous l’avons vu, il faut des images pour visualiser. Elles nous inspirent de façon plus puissante que les mots. Ne dit-on pas « une image vaut 1000 mots ». En ce qui me concerne, je trouve que l’association mot et image est encore plus puissante que des images seules. Ainsi, on peut soit combiner une liste d’objectifs  avec un tableau de visualisation soit intégrer des phrases courtes sous chaque image du tableau. Attention dans ce cas, à la façon dont vous aller rédiger ces phrases (pas de forme négative).

Pour faire un vision board Feng Shui, nous allons l’organiser autour des 8 aspirations : carrière, connaissance/dev perso, santé/famille, abondance, réputation/image sociale, relations, projets, opportunités/voyage. Sur notre tableau, nous placerons donc les objectifs de telle sorte que le bagua soit respecté : tout ce qui est lié à l’activité professionnelle ira au Nord donc en haut au milieu (boussole occidentale), toutes les objectifs d’argent iront au sud-est, etc. Soyez précis dans vos images : si vous voulez faire un voyage, choisissez une destination et illustrez-là, si votre projet est d’acheter une voiture, choisissez un modèle précis.

Comme une image vous parlera mieux que des mots (haha), voici un exemple de tableau de visualisation qui vous indique l’emplacement des différentes images selon vos objectifs. Il conviendra d’utiliser des images moins génériques et de compléter avec des phrases ou une liste d’objectifs précis et clairs.

vision board Feng Shui

Vous mettez un portrait de vous au centre et vous reliez à vous chaque image liée aux objectifs de vie. Ce centre représente la vie, la force vitale. C’est lui qui donne sa force au vision board. Vous attirez à vous tout cela tel un aimant. Ajouter une énergie yang (pour la mise en action) en choisissant un fond de couleur Feu (rouge, rose, violet).

Je préfère les versions non numérique, au format A3, qui permettent de placer des images, des mots inspirants, ainsi qu’une phrase précise par objectif.

Si cette organisation façon Bagua ne vous parle pas, vous pouvez mettre tout en vrac façon même-mêle. Mais franchement, ce serait vous priver de la puissante du Feng Shui associée à celle du vision board. 
Un tableau de visualisation s’accorde naturellement avec le feng shui. Ce dernier se concentre sur ce qui est visible et invisible – l’énergie qui est à la fois intangible et tangible. A tout moment, ce qui nous entoure nous influence. Donc choisissez bien les images et les symboles qui orneront votre tableau.

L'étape d'après

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour réaliser un tableau de visualisation efficace. Et ensuite, on en fait quoi ? Ben on ne le range pas dans un tiroir ou dans un fichier au fin fond de l’explorateur… On l’expose ! Il faut pouvoir le regarder quelques minutes chaque jour. S’il comporte des éléments intimes, des objectifs non assumés, des aspirations inavouées, on n’est pas obligé de le mettre au milieu du salon. On le met derrière la porte de la chambre, dans le dressing… S’il est en version numérique alors on le met en fond d’écran de son ordinateur ou de son portable. Vous n’irez pas très loin si vous ne voyez pas où vous allez, n’est-ce pas ?

Prenez bien le temps de faire ce tableau, en conscience. C’est un moment doux, pour vous. Vous allez alors vous rendre compte qu’en le regardant chaque jour, vous vous connecterez instantanément à la joie d’enfant que vous avez eu en le réalisant, la même que lorsque vous découpiez les images dans les catalogues de jouets pour faire la lettre au Père Noël.

Faire un vision board, c’est éclaircir ses idées, s’interroger sur ce qu’on veut vraiment, clarifier ses envies et ses objectifs.  Les rêves sont à portée de main dés lors qu’ils sont sur un support : puisqu’on les voit, ils sont réalisables ! Et cela aide à la mise en action. Et aux réalisations. Et à l’atteinte des objectifs. CQFD. 😉

Donc, une fois que l’objectif est atteint (et il le sera, croyez-moi !), remplacer l’image par une nouvelle ! Si vous partez dans l’idée que c’est des foutaises et que cela ne marche pas, le processus sera beaucoup plus long. Commencer par la méthode des « petits pas » : choisissez des objectifs réalisables dans les quelques semaines, des étapes préalables, puis remplacez l’image par un nouvel objectif dés que le premier est atteint. Vous prendrez confiance et cela agira comme un cercle vertueux : plus vous verrez les résultats arriver, plus vous aurez de facilité à manifester car des freins seront levés au fur et à mesure.

vision board
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

4 réflexions sur “Comment faire un tableau de visualisation ?”

  1. Bonjour
    Je découvre votre blog et je lis tous les articles !
    Petite question : y a t il un secteur ideal pour exposer ce tableau de vision ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour !
      Tout dépend de votre objectif principal. Pour rester simple et générique, disons que la zone Projet/Créativité (Ouest) est bien adaptée. Mais il faut que ce soit une pièce dans laquelle vous puissiez passer un peu de temps face à ce tableau de visualisation. Donc si la pièce où vous vous sentez le mieux, celle où vous pouvez vous poser tranquille correspond à une autre zone, cette dernière sera à préférer.
      Bonne journée

    1. Bonjour ! Non, vous placez les images comme indiqué sur le schéma, en considérant que le Nord se trouve en haut au milieu de la feuille.
      Ensuite, vous pouvez placer ce tableau dans la zone Projet de votre maison (qui respecte l’orientation cardinale de votre habitat).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.