Feng Shui et locaux professionnels

I have a dream… Le mien serait que toutes les entreprises françaises fassent comme à Hong Kong : qu’elles n’imaginent même pas choisir un lieu pour leur siège social, ou aménager des locaux professionnels sans avoir fait appel à un expert Feng Shui… 
Travailler un espace pro (PME, espace de co-working, boutiques, commerces…) en Feng Shui permet non seulement de créer un lieu propice à la réflexion, à la créativité, à la productivité… mais aussi de mettre toutes les chances de son côté pour développer son chiffre d’affaires et avoir des relations harmonieuses avec les fournisseurs et les clients.
Dans un précédent article, j’avais déjà évoqué la possibilité de créer un logo Feng Shui pour son entreprise. Voyons aujourd’hui comment sont gérés les locaux professionnels.

L'emplacement

Je ne vais pas vous la faire à la Stéphane Plazza, mais il est clair que l’emplacement est clé lors de l’implantation d’un commerce ou d’un local pro. Il y a des critères que l’agent immobilier et l’expert feng shui auront en commun :

  • la configuration de la rue (préférez une rue passante, à l’énergie vibrante, plutôt qu’une ruelle ou une voie sans issue)
  • le voisinage (quelle est l’énergie dégagée par les commerces alentours)
  • la vitrine : le commerce doit être le plus visible possible, ne pas être caché par des poteaux, des arbres trop touffus, un grand panneau publicitaire…)

Et il y a des éléments qui seul un expert Feng Shui regardera : tout ce qui relève notamment de l’école de la forme.
Rappelez-vous, pour avoir du soutien, on doit trouver la « tortue noire », c’est à dire un bâtiment plus élevé derrière le local ; tandis que devant, il faut idéalement un espace dégagé, c’est le « phénix rouge ». Au gauche et droite, on vérifiera également la présence du « dragon » et du « tigre ».
Enfin, toujours au regard de l’emplacement, l’expert vérifiera qu’il n’y a pas de shar chi face à la boutique ou au commerce (imaginez-vous faire face à un bâtiment « couperet » du style de la Bank of China !)

vitrine commerce

Accueillir le Chi

Dans un local professionnel, il faut accueillir le Chi comme on accueillerait les clients ! La vitrine, on l’a vu, doit être visible, mais il faut aussi qu’elle donne envie, et que la porte d’entrée soit d’une taille cohérente (trop grande et la prospérité peut s’échapper ; trop petite et elle a du mal à entrer).
On évitera également de mettre un miroir face à la porte d’entrée, ce serait comme dire à l’énergie : bonjour et au-revoir.
La circulation à l’intérieur de l’espace sera étudiée pour qu’elle soit la plus fluide possible, qu’il s’agisse de celle des clients dans un commerce, ou de celle des salariés dans les locaux d’une PME. 
Le Chi doit circuler librement mais aussi gentiment : on ne veut pas qu’il soit trop violent comme c’est le cas par exemple pour celui qui pénètre dans le dernier bureau face à un long couloir. De la moquette ou des plantes vertes sont un bon moyen, dans ce cas précis, de ralentir le Chi pour que sa circulation soit plus douce. L’aménagement des meubles sera ainsi imaginé avec soin.

Soigner le Chi

Le Chi, on a réussi à le faire entrer et il est favorable car on y a veillé grâce à l’école du paysage. Mais maintenant qu’il est entré, on veut le chouchouter !
Comme dans toutes les maisons, on aère matin et soir pour renouveler l’air et lui redonner de la dynamique.
On fait le ménage et on range : pas de boites archive au pied des bureaux, pas de piles branlantes de papier à côté de la photocopieuse, pas de calendrier de l’année 2012 toujours punaisé au mur…
Pourquoi ne pas placer à intervalle régulier des diffuseurs de parfum d’ambiance ? Un air frais et qui sent bon est un sheng chi dont il ne faut pas se priver.
Il est très difficile d’ôter toutes les ondes électromagnétiques, mais  on essaie quand même de les limiter au maximum. On utilise également des plantes dépolluantes (et pas de fausses plantes vertes artificielles !).

Chacun et chaque chose à sa place

Dans un commerce, l’expert Feng Shui pourra déterminer l’emplacement le plus pertinent pour mettre la caisse. Dans une PME, chaque service (comptabilité, commercial, marketing…) se verra également attribuer une place, la plus judicieuse au regard de l’expertise. En effet, il est possible de « classer » chaque activité au regard d’un des 5 éléments chinois.
De plus, grâce au diagramme énergétique défini avec l’école des étoiles volantes, nous pourrons activer les étoiles eau et montagne pour soigner/améliorer la prospérité, la santé de l’entreprise et les relations professionnelles.
Si l’entreprise ne pratique pas le flex office et attribue un bureau personnel à chacun, alors il est intéressant de calculer le chiffre Kua de tout ce petit monde (en commençant par le chef) pour affecter les bureaux en fonction des orientations favorables de chacun. Bien sur, nous ferons aussi attention à l’agencement des bureaux eux-mêmes pour qu’ils ne laissent personne dos à la porte, dans un recoin ou dans un courant d’air.

La décoration du local pro

Le choix des couleurs, des formes et des matières sera fait en fonction de l’école de la boussole. Une fois le local, le commerce, le siège social sectorisé (en fonction de l’orientation cardinale), on saura comment nourrir et harmoniser l’énergies des différentes zones.
Faut-il du métal, du bois, de l’eau, du feu ou de la terre ?
Les matières naturelles seront nos amies (elles sont yin) pour compenser l’effet puissamment yang de tout le métal environnant (ordis, imprimantes, réseaux).
On pourra également choisir des tableaux, ou d’autres objets de décoration (statues, vases, oeuvres d’art…) qui renferment une symbolique relié aux objectifs de l’entreprise, à ses valeurs et à sa mission.
Tous ces aménagements, ces agencements seront faits en respectant l’équilibre yin et yang. On peut même créer des espaces yin (salle de repos, bulles de confidentialité) et des espaces yang (espace de co-création, salles de réunion) pour gérer l’énergie du lieu en cohérence avec l’activité qui s’y déroule.

Vie pro et vie perso

Enfin, une entreprise est portée par son dirigeant. Pour faire les choses bien jusqu’au bout, il sera judicieux de réaliser une expertise Feng Shui chez le boss. Eh oui, qu’en est-il de la zone Carrière, de la zone Réputation, de la zone Argent ou Chance de son habitat ? Il serait dommage d’harmoniser le siège social ou la boutique aux petits oignons et de laisser la maison de Monsieur le Patron saper la belle énergie acquise.
Une analyse Bazi de sa date de naissante précise permettra également de déterminer ses éléments favorables mais également ses périodes de chance : cela peut être bien utile pour sélectionner les dates qui donneront aux différents projets l’impulsion de réussite.

Feng Shui locaux pro
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *