La symbolique de la couleur rouge

Aujourd’hui, je mets ma casquette de décoratrice d’intérieur bien-être pour vous parler du pouvoir des couleurs. Les couleurs ne sont pas neutres, elles nous parlent, interagissent avec notre inconscient, avec nos humeurs, avec notre physiologie ! Chaque couleur possède sa propre fréquence, chacune raisonne donc différemment avec les êtres humains que nous sommes. De plus, la complexité de l’homme et des différentes cultures, donne de fortes disparités dans le monde. Je vais tenter de rassembler les infos glanées au fil de mes recherches, pour vous donner un aperçu de la symbolique liée à chaque couleur.
Aujourd’hui, parlons de la couleur rouge.

Le Rouge dans l’Histoire

Le rouge est apparu très tôt dans l’Histoire de l’humanité : sur les peintures rupestres des grottes préhistoriques, certains dessins ont été réalisés à l’aide de pigment d’ocre rouge. Au néolithique on a aussi maîtrisé le pigment issu de la garance puis plus tard, on s’est servi de l’oxyde de fer ou du sulfure de mercure.

Dans l’Antiquité, c’est le pourpre qui est le plus utilisé pour les teintures. Il n’existait alors que trois pôles dans le système chromatique : le blanc, le noir et le rouge. C’était donc la seule couleur digne de ce nom. C’était la couleur des robes des centurions romains, de certains prêtres, du dieu Mars…

Au Moyen-Âge, on a plusieurs façons de fabriquer du rouge. On a le kermès (œufs de cochenilles), difficile à récolter et cher à fabriquer : ce rouge magnifique est donc réservé aux seigneurs. Tandis que pour les autres, la garance continue de faire l’affaire. Il y a donc rouge et rouge, messieurs dames ! A Venise, par exemple, les teinturiers ont des licences différentes : ceux qui travaillent le rouge garance n’ont pas le droit de travailler le rouge kermès.

Très tôt, on associe au rouge la notion de pouvoir, de feu et de sang. Et donc, de fait, en fonction de nos références, de notre culture, un côté soit positif soit négatif : le feu c’est la purification mais c’est aussi les flammes de l’Enfer, le sang c’est la vie, mais c’est aussi les crimes et les péchés… Le rouge est ambivalent.

Le Rouge dans le monde

En Chine, c’est la couleur porte-bonheur par excellence. En Inde, elle a également une connotation positive car c’est une des couleurs de la Shakti : elle est associée à la victoire, à la pureté et à l’amour.

En Afrique, le rouge représente le sang en général, donc à la fois la vie mais aussi le courage de tous ceux dont le sang a été versé alors qu’ils luttaient pour leur liberté (esclaves, opprimés de l’Apartheid…). En Afrique du Sud, c’est la couleur du deuil.

En Occident, le rouge est davantage synonyme de passion et de désir. Mais c’est aussi la couleur de la colère (« voir rouge ») et du danger (panneaux routiers). En Europe de l’Est et en Russie, elle est emblématique du communisme et de la révolution (octobre rouge). En russe, toutefois, krasnoï veut dire rouge mais aussi beau (la Place Rouge est aussi la « belle place »).

La psychologie du Rouge

Le rouge a une longueur d’onde qui se situe entre 620 et 780 nm. C’est la plus grande du spectre visible (c’est pourquoi, au-delà, on parle d’ailleurs d’infrarouges). Il fait partie de ce qu’on appelle les « primaires psychologiques ». Il nous affecte bel et bien physiquement : il accélère le rythme et la fréquence cardiaques. Plus le rouge est intense, plus il est physiquement stimulant.

Il stimule également l’instinct de lutte ou de fuite en cas de menace. Cette couleur parle donc aussi de courage, de rébellion et de survie. Ce n’est pas un hasard si c’est la couleur choisie pour les panneaux danger, le stop ou l’arrêt au feu… rouge !

Des expériences ont montré que le rouge augmente l’attrait des hommes pour les femmes : le rouge à lèvres ou la robe rouges sont des outils de séduction !

Le rouge est la couleur de la chaleur, de l’enthousiasme, de la virilité, de l’énergie, de l’endurance, de la passion et du désir. C’est la couleur de la mise en action. Le rouge n’est pas timoré, et il est pétri d’ambition.

Ses défauts ? Il peut être agressif, violent, générer de la colère, de l’énervement ou de l’agacement. Bref, c’est un élément parfois insolent. Aussi, on fera attention, en déco, de ne pas utiliser trop de rouge, ou le mauvais ton de rouge.

Le Rouge en décoration

C’est une couleur qui est difficile à gérer en décoration. C’est pourquoi il est généralement conseillé de l’utiliser en petites touches : coussins, vases, tableaux… C’est, de mon point de vue, dommage car on se prive de ses bienfaits.

Comme nous l’avons vu, le rouge apporte du dynamisme, de la passion, aide à passer à l’action. Il y a donc des pièces où des murs rouges sont tout à fait appropriés : bureau, espace de co-working, salles de sport… Mais il a également sa place pour dynamiser un couloir, une entrée, la salle à manger et même la cuisine puisqu’il ouvre l’appétit !

Il n’est par contre pas conseillé pour les chambres, autrement que par légères touches.

De façon générale, attention de ne pas en faire trop non plus, au risque de réveiller le côté agressif du rouge. On peut par exemple adopter la solution du demi-mur peint : ainsi, on peint la partie haute en rouge par exemple, et on réserve la partie basse à des couleurs plus neutres comme le gris, le beige ou le lin.

Le rouge s’associe particulièrement bien avec le bleu pour un effet chaud-froid et le contraste pur de deux couleurs primaires.

Le rouge aime bien le vert, qui, sur le cercle chromatique, est sa couleur complémentaire. Le rouge réveille le vert qui lui calme le rouge. C’est une association tout en équilibre.

On peut associer la couleur orange à la couleur rouge, pour un ensemble harmonieux et dynamisant de deux couleurs chaudes.

Enfin, le rouge et le violet s’associent pour créer des espaces intimistes, luxueux.

Le Rouge en feng shui

En feng shui, le rouge est la couleur de l’élément feu, du Sud, de l’été. Il est aussi assimilé à l’énergie de la vie et à la purification.

Si votre porte d’entrée est orientée en Sud ou Sud-Ouest, n’hésitez pas à utiliser un beau rouge sur vos murs, pour un effet protecteur et purifiant. On retrouve d’ailleurs souvent, en Chine, des lanternes rouges accrochées aux portes et aux portails ou des colonnes rouges qui encadrent la porte.

Là-bas, le rouge est une des 3 couleurs porte-bonheur (avec le jaune et le vert). C’est la couleur nationale, et celle de beaucoup de fêtes traditionnelles comme le Nouvel An. Elle incarne la vitalité, mais aussi le bonheur, la chance, le succès et la beauté (la mariée chinoise est traditionnellement habillée en rouge).

lanternes rouges chinoises
Photo by Henry & Co. on Unsplash

Sources :
Le petit livre des couleurs – M. Pastoureau et D. Simonnet
DécoBook – Sophie Mouton-Brisse
Le Pouvoir des couleurs – Karen Haller

la symbolique du rouge audaladeco

A lire aussi, la symbolique de la couleur :

Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

2 réflexions sur “La symbolique de la couleur rouge”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.