La symbolique de la couleur bleue

Le Bleu, c’est la star des couleurs. C’est la couleur préférée des Occidentaux et même des Français (et ce depuis qu’on dispose de telles enquêtes, soit 1890). Le bleu n’est-il pas la couleur de l’Europe et de l’ONU ? Il est sage le bleu, plein de conformisme. Prenez par exemple le « blue jean » : au départ inventé pour servir de « bleu de travail », ce n’est qu’à partir des années 1930 qu’il devient un vêtement de loisir, puis en 1960 il est signe de rébellion… mais pendant peu de temps, un bleu peut-il vraiment être contestataire ? Aujourd’hui, c’est presque devenu un uniforme, tout le monde en porte !
Voyons en détail la symbolique de la couleur bleue.

Le Bleu dans l’histoire

On n’en trouve aucune trace dans les grottes paléolithiques. Puis, durant l’Antiquité, le bleu est dédaigné. Il n’est même pas considéré comme une couleur d’ailleurs. Le bleu, pourtant omniprésent dans la nature, surtout près de la mer, n’était pas facile à fabriquer. C’est pour cette raison qu’il n’a eu de grand rôle à jouer durant cette période. Il avait même une connotation négative : à l’époque, les yeux bleus était synonyme de mauvaise vie pour la femme tandis que pour les hommes c’était un signe de ridicule. Inimaginable aujourd’hui !
Ce n’est que durant les XIIème et XIIIème siècles que le bleu est enfin réhabilité. On pourrait croire que c’est dû à un progrès dans la façon de le fabriquer… mais non ! L’origine est religieuse. L’idéologie chrétienne fait de Dieu un être de lumière. Pour la première fois, on commence à peindre le ciel en bleu et le ciel étant la résidence principale de la Vierge Marie, on commence donc à l’habiller d’un beau manteau bleu. C’est en partie grâce à elle que le bleu devient à la mode.

Une autre raison, réside dans le fait qu’à partir de cette période on veut tout hiérarchiser et notamment les individus. Apparaissent les noms de famille, les insignes, les armoiries, les blasons. Et avec seulement les 3 couleurs traditionnelles de l’époque (blanc, rouge, noir) le choix est limité. On passe ainsi d’un système à 3 couleurs à un système à 6 couleurs, en y ajoutant le bleu, le vert et le jaune.

Au départ, le bleu est « divin », après la vierge, on en met sur les vitraux des églises. Puis les rois commencent à s’habiller en bleu (le fameux « bleu roi » de Louis XIV), puis les seigneurs et autres aristocrates. Se faisant, les teinturiers sont bien obligés de s’y coller et de trouver de nouvelles techniques. On utilise d’abord une plante appelée « guède », puis, vers 1720, un pharmacien berlinois invente par accident le bleu de Prusse, puis c’est la folie de l’indigo, plante cultivée aux Antilles et en Amérique, facile à appliquer et offrant plein de nuances.

peinture bleue abstrait
Photo by Steve Johnson on Unsplash

Le Bleu dans le monde

Nous l’avons vu, c’est la couleur préférée de nombreux pays dans le monde. Au Japon, toutefois, on lui préfère le rouge, mais le bleu est tout de même synonyme de fidélité, et c’est la couleur de la chance. En Chine, il est associé à l’immortalité. En Iran, c’est la couleur qui est portée lors d’un deuil.

En Occident, on l’adore, mais il est aussi associé à la tristesse, à la déprime d’où l’expression «avoir le blues ». Chez les amérindiens, le bleu peut aussi symboliser la défaite.

Il peut aussi être, dans certains pays, associé à la guérison :  les amulettes bleues permettent d’éloigner le mauvais œil notamment en Grèce, en Iran, en Turquie, ou encore en Afghanistan et en Albanie.

La psychologie du Bleu

Le Bleu a une longueur d’onde comprise entre 380 et 500 nm. Il est considéré comme une des 3 couleurs primaires (avec le Rouge et le Vert). On considère que toute autre couleur peut être obtenue en superposant des quantités de ces couleurs (le fameux code RVB). Sur la roue chromatique, le bleu se situe entre le vert et le violet.

Des études ont montré qu’il avait la capacité d’abaisser la pression artérielle et de ralentir les battements du cœur (le contraire du rouge !). Le bleu affecte également notre intellect, il déclenche des réactions mentales (logique, lucidité). L’effet du bleu sur notre esprit dépend de son intensité. Plus le bleu est foncé et saturé, plus il le stimule et favorise la concentration.

Les entreprises du secteur financier et bancaire utilise souvent le bleu dans leur logo car cette couleur incarne l’honnêteté et l’intégrité. Elle aide une marque à afficher son accessibilité et son savoir-faire. Le bleu est aussi la couleur de prédilection du secteur des hautes technologies. Cette couleur de la communication est parfaite pour les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn). Le surnom d’IBM est même Big Blue !

Mais le bleu peut aussi être distant, froid et insensible. Il peut apparaître comme antipathique. Dans la nature, il n’existe aucun aliment bleu (les myrtilles sont violettes). Quand ils sont bleus, c’est qu’ils sont moisis et donc toxiques et dangereux. C’est pourquoi le bleu a la réputation de couper l’appétit. A retenir pour la future déco de votre restaurant !

hortensia bleu
Photo by TOMOKO UJI on Unsplash

Le Bleu en décoration

Dans nos intérieurs, c’est le côté léger et apaisant du bleu qui domine. Puisque c’est une couleur qui ne fait pas de vague, il est relaxant, calmant. C’est une couleur primaire, classée comme « froide » et aux multiples nuances : bleu ciel, pervenche, canard, turquoise, cobalt, bleu poudré, glacier, outremer, marine, roi, nuit…

Étant donné sa large palette, il peut être utilisé dans toutes les pièces à condition d’utiliser la bonne nuance, en fonction des usages. Les bleus sombres sont à réserver aux pièces de repos, ou pour délimiter un espace plus intime dans une grande pièce.

Le bleu clair stimule la créativité, il est associé à la sérénité et à la réflexion. Il est donc particulièrement adapté dans les bureaux. De plus, il a le pouvoir d’agrandir la pièce.

Le turquoise est un bleu tonifiant et dynamisant. Sa vitalité stimule et réveille l’esprit. C’est donc parfait pour la salle de bain. Mais elle peut aussi perturber le sommeil, à déconseiller pour la chambre donc.

Il est très intéressant de mixer les différentes nuances de bleus entre celui des murs, celui des tissus, celui des objets déco. Le bleu aime beaucoup les ambiances en camaïeu.

Attention au bleu trop froid et trop foncé dans les pièces peu lumineuses car il a tendance à griser, donnant un côté un peu déprimant.

Le bleu aime le noir. Plus le contraste entre ces deux couleurs est puissant, plus l’effet est spectaculaire. A réserver pour les ambiances qu’on souhaite mystérieuses et chics.

Le bleu aime le blanc. Cette association est pleine de fraîcheur et nous fait voyager en Grèce. C’est aussi une association qu’on retrouve beaucoup dans le style scandinave (avec un bleu pastel).

Le bleu aime le rouge, pour un contraste chaud-froid qui revitalise. Le choc entre ces deux couleurs primaire est puissant. Le rouge réveille le bleu.

Le bleu aime aussi le orange, sa couleur complémentaire, le contraste est encore plus fort. Le orange amène de la joie et de la pétillance, il valorise tous les bleus, en particulier les tons de cuivre.

Le bleu en feng shui

En feng shui, le bleu est la couleur de l’élément Eau et donc de la zone Nord et de l’Hiver. Il symbolise la sérénité, la paix, la relaxation, mais aussi l’intuition et la patience. C’est une couleur froide, et donc plutôt yin.

Ainsi, si on a besoin de nourrir une zone de la maison se trouvant au nord, on peut apporter du bleu (ou du noir) sous forme d’applat (un mur peint en bleu),  de meubles (un canapé, un fauteuil…) ou d’accessoires (dessus de lit, nappe, coussins, objets décoratifs…). La saturation, la teinte ou la luminosité de la couleur bleue n’ont pas d’importance dès lors qu’il est indiscutable que c’est bien du bleu et non un bleu vert.

On peut également bien sûr, apporter de l’eau sous sa forme pure avec un vase, une fontaine ou un aquarium.

Sources :
Le petit livre des couleurs – M. Pastoureau et D. Simonnet
DécoBook – Sophie Mouton-Brisse
Le Pouvoir des couleurs – Karen Haller  

épingle couleur bleue
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *