10 conseils feng shui pour l’entrée

L’entrée est souvent négligée en décoration, car elle n’est pas considérée comme une pièce. Pourtant, elle fait tout autant partie des pièces de la maison, surtout en Feng Shui. En même temps, dans nos habitats modernes c’est généralement le cas. Il est loin le temps où l’entrée faisait 10m2 et faisait office de hall. Dans nos habitats à la surface optimisée, on considère généralement qu’une trop grande entrée n’est rien d’autre que de la place perdue (dixit Stéphane Plazza). Ceci dit, ce n’est pas parce que l’espace y est réduit qu’il faut le négliger.

En feng shui, il est primordial de soigner son entrée, elle représente symboliquement la bouche de votre maison. Bien nourrir sa maison, c’est lui apporter les bons aliments c’est-à-dire la meilleure des énergies. En effet, la porte d’entrée est un passage privilégié pour le Chi, car c’est l’ouverture principale de votre maison. D’ailleurs, si jamais vous n’utilisez pas la « vraie » porte d’entrée mais, par exemple, une des portes-fenêtres de la façade, alors c’est cette dernière qui sera, pour l’expert feng shui, considérée comme l’entrée principale.

Conseil feng shui n° 1 : une entrée épurée

Pour que votre habitat puisse accueillir l’énergie dans de bonnes conditions, veillez à ne pas trop encombrer votre entrée.
Je parle ici d’un encombrement structurel, pas du bazar que vous auriez pu laissez traîner (nous le verrons juste après). Les meubles ne doivent pas être trop massifs, rien dans l’agencement ne doit bloquer le passage.
Si vous êtes gênés pour circuler alors le chi le sera aussi. Visualisez-le comme un ami : vous voulez qu’il se sente accueilli, pas qu’il butte sur un buffet ou qu’il soit dans l’obligation de contourner un porte-manteau. Bref, l’espace doit être épuré, bien dégagé

Conseil feng shui n° 2 : une entrée rangée

L’entrée fait office de sas entre l’extérieur et l’intérieur. Il faut que l’espace y soit ordonné et fonctionnel.
L’idéal est d’avoir un placard pleine hauteur dans l’entrée : on peut ainsi y ranger à la fois les manteaux,  les chaussures et les nombreux accessoires saisonniers de type écharpes, bonnets, casquettes ou lunettes de soleil.On sous-estime toujours la quantité de ces petites choses, surtout lorsque chaque bardat est multiplié par le nombre de membres de la famille.
Lorsque tous ces éléments sont à la vue, l’impression générale qui est renvoyée est celle du désordre, même si, pour vous, chaque chose est à peu près à sa place sur des étagères ou des portants.
Même dans les petits espaces, il est possible de prévoir des rangements fermés, un paravent ou un rideau.

Conseil feng shui n° 3 : une entrée lumineuse

L’entrée est considérée comme une pièce yang, elle accueille la forte énergie de l’extérieur. Il faut donc qu’elle soit bien éclairée. Un plafonnier est, pour moi, la meilleure solution puisque cela n’encombre pas l’espace au sol contrairement à une lampe sur pied. Une lampe à poser sur un meuble de rangement est aussi une jolie façon d’apporter de la lumière dans l’entrée.
On lit parfois que la porte ne doit pas être vitrée. Je ne suis pas aussi catégorique : lorsqu’il s’agit de verre opaque, non translucide, je trouve au contraire très agréable d’avoir une entrée dont la porte laisse passer la lumière naturelle. Il y a eu tellement de progrès de fait en la matière, ces verres sont très sécurisés et ne présentent pas de risque quant à une mauvaise protection.

Conseil feng shui n° 4 : une entrée propre et qui sent bon

Cela peut paraitre évident à certains, mais il est quand même utile de le rappeler : l’entrée étant la première pièce vue par vos visiteurs, elle se doit d’être nickel : pas de poussière sur les étagères, des tapis aspirés et un sol propre.
Ça, c’est pour la vue. Ne négligeons pas non plus l’odorat. Quelle merveilleuse première impression lorsqu’on entre chez quelqu’un et qu’on est accueilli par les notes florales d’un parfum d’ambiance !
Je conseille l’utilisateur de diffuseurs à tiges en rotin naturel. Le parfum contenu dans la bouteille se diffuse par capilarité, ce qui donne une ambiance olfactive agréable mais subtile.
Vous pouvez aussi utiliser ponctuellement un diffuseur d’huile essentielles de type brumisateur ou nébulisateur, surtout lorsque vous avez des odeurs de cuisine persistantes.
Imaginez que le Chi, en traversant l’entrée, s’imprègne de son atmosphère : vous souhaitez qu’il emporte avec lui une énergie propre et délicatement parfumée.

Conseil feng shui n° 5 : une porte d’entrée aux bonnes dimensions

Ce conseil est plus difficile (voire impossible) à mettre en œuvre lorsqu’on est en appartement. Mais comme ce conseil est très important en feng shui, je me dois de l’évoquer, surtout pour ceux qui sont en train de faire construire ou en train de réfléchir au remplacement de leur porte.
La dimension de la porte n’est pas neutre. Imaginez-vous entrer dans une cabane de jardin d’enfant, lorsque vous devez vous plier en deux et baisser la tête. C’est cette sensation que le corps retient (en beaucoup moins fort évidemment) lorsque la porte d’entrée est trop étroite, trop petite. Le chi aura du mal à pénétrer dans l’habitat.
De la même façon, une trop grande porte n’est pas souhaitable non plus, elle ne doit être ni trop haute ni trop large. Bref, vous l’aurez compris, la porte doit être proportionnée à une personne de taille moyenne.

Conseil feng shui n° 6 : une entrée se soigne aussi à l’extérieur

Là encore, ce conseil s’applique davantage à une maison. Idéalement, l’accès à la maison ne doit pas se faire via une allée toute droite. Le top est d’avoir un chemin plus en courbe, afin que l’énergie arrive en douceur.
C’est encore mieux quand quelques marches surélèvent la porte par rapport au niveau de la rue.
La porte doit être propre y compris à l’extérieur, avoir une ouverture fluide, sans grincements, et si possible se trouver sous un auvent ou une marquise afin de protéger les visiteurs.
Elle ne doit pas être exposée à un shar shi : l’environnement est toujours très important, vérifiez qu’il n’y ait pas d’angles saillants pointant vers la porte ou un poteau ou un arbre planté pile en face.
On peut ajouter des plantes le long de l’allée ou de part et d’autre de la porte afin de nourrir l’entrée d’une bonne énergie yang. Bien sûr, l’extérieur doit être parfaitement entretenu. Encore une fois, imaginez le chi comme un ami très cher venant vous rendre visite. Vous voulez faire bonne impression !

Conseil feng shui n° 7 : une entrée nourrie selon le secteur

Forcément, en feng shui, à un moment donné, il est nécessaire de sortir la boussole ! Eh oui, déterminer dans quel secteur se trouve la porte d’entrée est essentiel.
Cela définit tout d’abord le type d’énergie reçue par l’habitat. Une porte recevant, par exemple, l’énergie de l’Est est particulièrement propice pour une bonne santé. La mienne est au Sud-Ouest, ce qui est favorable pour les relations amicales et amoureuses.
Au niveau ensuite de la déco, on choisira les couleurs, les matières et les formes qui permettront à la zone dans laquelle se situe l’entrée d’être nourrie au mieux : du rouge et des triangles au Sud, du bleu au Nord, du vert et du bois au Sud-Est, du gris et du métal à l’Ouest…

Conseil feng shui n° 8 : : les objets déco à placer (ou pas !) dans l’entrée

Le feng shui traditionnel va recommander de positionner une paire de lions pour encadrer la porte car les lions sont des protecteurs très puissants, ou de mettre au mur des représentations d’animaux féroces pour générer un chi protecteur.
J’avoue que je n’utilise aucun de ces objets déco, tout simplement parce qu’ils ne correspondent pas à mon référentiel. Pardon mais je trouve ces lions particulièrement moches et la première impression qui me vient en les voyant n’est pas de me sentir protégée mais plutôt agressée par leur manque de beauté.
Écoutez votre cœur et placer dans votre entrée des objets ou des tableaux qui vous font du bien, qui vous font plaisir. Attention cependant à la symbolique qu’ils portent en eux : on évite le vase cadeau de l’ex petit ami ou le tableau d’un phare en pleine tempête… Tant qu’à faire, entourez-vous d’objet ou d’images qui rayonnent une énergie positive.

Conseil feng shui n° 9 : attention à l’escalier et aux miroirs dans l’entrée

Idéalement, la porte d’entrée ne doit pas faire directement face à un escalier. C’est comme si vous indiquiez au chi qu’il faut tout de suite monter à l’étage et ne pas s’attarder au rez-de-chaussée. De plus, la circulation du chi ne serait pas douce et un rythme trop violent transforme un sheng shi en shar chi. De même, la porte d’entrée ne doit pas non plus faire face à la porte de derrière : le message envoyé est alors de dire « tu entres et tu sors ».
C’est exactement le même message si un miroir est placé directement en face de la porte : c’est une façon de renvoyer le chi d’où il vient et donc de se priver de ses bonnes énergies.

Conseil feng shui n° 10 : une entrée renfermant l’étoile d’eau prospère

Avec une expertise feng shui plus poussée, on utilise l’école des étoiles volantes pour déterminer où se situe l’étoile d’eau dominante (en fonction de la période de temps actuelle). C’est l’étoile de façade, elle régit la prospérité, elle représente la force yang.
La place idéale de cette étoile est donc en façade, dans la zone où se situe la porte d’entrée. Cette analyse est particulièrement intéressante si vous faîtes construire et que vous avez donc la possibilité d’orienter votre maison et de placer la porte d’entrée dans le secteur le plus favorable pour vous.

Nous l’avons vu, il est primordial de soigner son entrée. Comme dit l’adage, on n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression. Feng shui ou pas, l’entrée est la première et la dernière pièce vue par vos visiteurs, parmi lesquels se trouve Monsieur Chi. Mon conseil est vraiment de l’imaginer comme une personne à part entière et de toujours faire attention à ce qu’il se sente parfaitement accueilli chez vous.

10 conseils entrée feng shui
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.