Les bagua, les 8 trigrammes du Yijing

Comme nous l’avons vu dans mon article sur le yin et le yang, le symbole du Taiji représente l’éternelle interaction entre le yin et le yang, l’énergie créatrice. La partie noire, le yin, représente le féminin. La partie blanche, le yang, représente le masculin. Le Bagua ou Pakua est un mot clé de mon glossaire Feng Shui !

Les 8 trigrammes sont des symboles constitués de traits : le masculin Yang est représenté avec une ligne continue. Le féminin Yin est représenté avec une ligne discontinue. L’énergie de vie est générée par le mouvement de ces deux forces. Elles sont donc au centre de l’analyse.

On dit qu’ils ont été inventés par le roi Fu Xi, le fondateur de la médecine de Chine, qui vécut en 4500 ans avant JC (tout de même !). Il les a créés pour noter les observations qu’il faisait de la Terre et du Ciel. Aujourd’hui, ils nous aident à préconiser la déco de la pièce puisque qu’ils seront différents en fonction de la zone, du secteur.

Raymond Lo, dans son ouvrage « Les essentiels du Feng Shui, évoque les 8 trigrammes comme la plus ancienne base de données enregistrant les observations que l’homme a fait de son environnement. En feng shui, nous allons les étudier pour harmoniser le chi de la maison, en utilisant par exemple l’école de la boussole (avec indication du vrai nord magnétique).

La création des 8 trigrammes à partir du Tai Ji

Le taiji donne le yin et le yang. En ajoutant un niveau, on peut soit ajouter une ligne yang soit une ligne yin, ce qui peut donc produire 4 paires différentes, ou bigrammes.

Puis, on ajoute une troisième ligne, soit yin, soit yang, à chacun de ces 4 bigrammes. On obtient ainsi 8 symboles, les 8 trigrammes.

La ligne inférieure du gua représente la terre.
La ligne centrale du gua représente l’humanité.
La ligne supérieure du gua représente le ciel.

Les 8 trigrammes, qu’on appelle les Ba Gua, représentent le nombre maximum de combinaisons de 3 éléments de nature yin ou yang.

Les 8 trigrammes à partir du tai ji

Une modélisation binaire du Chi

Cela ne vous rappelle rien ? Le code binaire informatique ! Ce code utilisé aujourd’hui dans le monde technologique est un système à deux chiffres, dans lequel le bit peut prendre deux valeurs, le 0 ou le 1. Grâce uniquement à ces deux petits chiffres, on peut coder des représentations de l’énergie de toute chose : lettres, chiffres, mots, images, systèmes complexes. Il est facile de faire un parallèle avec le code Yin/Yang qui lui aussi permet, à travers les 8 trigrammes, de décrire l’état de toute chose.

On retrouve bien le 8 dans le langage informatique : n’est-il pas basé sur le système de l’octet, égal à 8 bits ?

D’ailleurs, on sait que Leibniz, l’inventeur du système binaire arithmétique, a lu le Yi Jing (Le livre des changements), et qu’il a ainsi découvert les trigrammes, puis les hexagrammes. Cela a confirmé la théorie qu’il a défendu toute sa vie : oui, il était possible de simplifier la vie, les situations, en une série de symboles simples. Tout avait été créé par Dieu (le 1) à partir de rien (le 0).

Les deux configurations du Ba Gua

Il existe deux configurations possibles du Ba Gua :

  • L’arrangement du Ciel Antérieur (Xian Tian)
  • L’arrangement du Ciel postérieur (Hou Tian)

Le premier arrangement n’est pas utilisé en feng shui de la maison, car il représente le monde idéal, la parfaite harmonie, l’équilibre ultime. Il n’y a donc pas de mouvement, pas d’interactions, la vie ne se transforme pas.

Le deuxième arrangement suit, quant à lui, les mouvements du yin et du yang, tel le monde vivant. Les trigrammes sont placés de telle sorte qu’ils reflètent le cycle des saisons. Il est plus représentatif de notre univers, et donc de notre intérieur.

Contrairement aux représentations occidentales, c’est le Sud qui est placé en haut. Le Nord est en bas. Par construction donc, l’Est est à gauche tandis que l’Ouest est à droite.

Le Sud représente l’été (symbolisé par le Feu). Si on tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, l’été fait place d’abord à une intersaison, représenté par le Sud-Ouest, de nature Terre, puis à l’Automne et donc aux 2 trigrammes de Métal, à l’Ouest et au Nord-Ouest. Le Nord, c’est l’Hiver, symbolisé par l’élément Eau. Cette eau va nourrir le bois qui permet, après une intersaison, au printemps de naître : arrivent donc les deux trigrammes Est et Sud-Est. La boucle est bouclée, comme on dit !

bagua Feng Shui

Ce cercle peut être représenté en carré, ce qui permet de le rapprocher d’une autre grille, le carré magique, ou carré Lo Shu. Le nord est alors représenté dans le carré du milieu, ligne du bas. Mais ça, c’est une autre histoire…

Les trigrammes sont donc associés aux orientations cardinales et aux cinq éléments :

  • Kan – Nord – Eau
  • Kun – Sud Ouest – Terre
  • Zhen – Est – Bois
  • Xun – Sud Est – Bois
  • Qian – Nord Ouest – Métal
  • Dui – Ouest – Métal
  • Gen – Nord Est – Terre
  • Li – Sud – Feu

Grâce à la couleur et à la matière associée à chaque zone, on peut faire le lien avec la décoration de la maison. Il suffit de trouver le centre de la maison puis de déterminer les zones grâce à la boussole.

Au fait, rien à voir (quoique) avec le bagua zhang, qui est un sport de boxe, un art interne comprenant 8 principes (pas de notion de trigramme, même si je pense qu’il doit quand même en être questions dans les différents arts martiaux).

Les caractéristiques des 8 trigrammes

Les trigrammes ou gua sont donc des symboles représentant les phases transitoires de toutes les situations possibles, qu’elles soient relatives à la nature ou à l’homme.

Comme on l’a vu, ils ont un genre (masculin ou féminin) et sont associés aux orientations cardinales et aux cinq éléments. Mais ce n’est pas tout, ils portent aussi en eux des caractéristiques liées à la couleur associée aux secteurs, aux organes, à des types de personnalité ou à des animaux.
Vous trouverez certaines de leurs caractéristiques dans le tableau suivant.

tableau des 8 trigrammes

L’école des étoiles volantes exploitent également les trigrammes puisque chaque étoile reprend les caractéristiques des différents gua.

Les 8 trigrammes et la médecine chinoise

Dans ce tableau, je n’ai pas indiqué le lien avec les organes. Ce lien peut être utilisé par l’expert Feng Shui, qui en fonction des zones et de la configuration des étoiles volantes, en déduira des risques portant sur telle ou telle partie du corps.

Ce lien trigramme-organes-phase est surtout essentiel dans la médecine traditionnelle chinoise. En acuponcture, ces 8 trigrammes sont également liés aux 8 méridiens dits curieux ou merveilleux.

De même que le feng shui va utiliser le cycle de production des phases (le bois alimente le feu, qui nourrit la terre, qui produit le métal, etc), le médecin chinois va s’en servir pour faire le lien entre les divers organes. Le concept est que tant que les éléments sont équilibrés, la personne est en bonne santé.

Par exemple, le trigramme Kan a pour élément l’eau. Il est lié aux reins, à la vessie, aux oreilles et aux organes génitaux. Tandis que le trigramme Li, le feu, est assimilé au cœur et aux yeux. Ainsi, en cas de troubles cardiaques, il faut éviter les excès de sel car le gôut salé correspond à l’élément Eau et que l’Eau détruit le Feu et donc le cœur.

Pour conclure

Les 8 trigrammes du bagua ont permis de modéliser les mouvements du Chi, chaque trigramme représente un modèle de mouvement et de changement. Ils ont des caractéristiques qui relèvent de l’étude de la nature, des saisons, mais également des comportements humains. Ils sont en relation avec les points cardinaux, certaines couleurs (les mêmes que pour les 5 phases : gris pour le métal, vert pour le bois, etc), des organes…

Poser le bagua sur le plan d’une maison permet donc à l’expert feng shui de déterminer les caractéristiques des secteurs et ainsi de définir les agencements appropriés. Il pourra adapter la déco de chaque pièce : chambre, cuisine, salon… Vous le savez, dans ma pratique, même si ce n’est pas forcément du feng shui au sen traditionnelle, j’aime intégrer cette partie « couleur » qui relève davantage de la décoration.

Pour approfondir l’analyse grâce à la méthode des étoiles volantes, il sera nécessaire de compliquer un peu le bagua, en divisant chaque direction de 45° en 3 composantes de 15° afin de former 24 directions : il s’agit des 24 montagnes.

De plus, le calcul du chiffre Kua ou Ming Gua de la maison et des habitants permettra d’indiquer la meilleure direction et la zone la plus adaptée à chacun.

 

épingle 8 trigrammes bagua
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *