5 conseils pour un espace bureau Feng Shui

Avec la généralisation du télétravail, de plus en plus de salariés ont dû aménager un espace bureau à la maison. Parfois, nous avons la chance d’avoir, parmi toutes les pièces de la maison, une pièce dédiée à cet usage, parfois ce n’est qu’un coin de table dans la pièce principale. Dans tous les cas, il y a plusieurs règles à suivre pour aménager ce bureau afin qu’il apporte les énergies les plus propices possibles. Voici mes 5 conseils.

Un bureau bien agencé

Comme je vous le disais dans mon article relatif à la chambre, plus on passe de temps dans une pièce et plus il est important d’y soigner les énergies. On passe un certain nombre d’heures à dormir, mais nous passons presque autant de temps au travail. Ce premier conseil peut être suivi que le bureau soit au domicile ou qu’il soit dans un lieu professionnel.

Bien agencer un bureau, cela commence par le placer dans la pièce de la façon la plus judicieuse possible. L’idéal est d’installer le bureau ou la table de travail de façon à voir l’entrée de la pièce lorsqu’on y est assis. Toutefois, on évitera d’être directement dans l’axe de la porte. Vous l’aurez compris, il ne faut pas faire dos à la porte.

L’idéal est également de ne pas placer le bureau contre un mur : lorsqu’on est assis face à un mur (cf photo ci-dessous), cela peut bloquer les idées, limiter la créativité et poser des soucis de concentration. Si vous n’avez vraiment pas le choix, mettez un pêle-mêle en face de vous avec des citations positives, des images inspirantes…
Le mur plein (sans fenêtre) doit être derrière vous afin de vous apporter du soutien, il jouera le rôle de Tortue (cf l’école de la forme). Pour renforcer cela, préférez un bon fauteuil avec un dossier montant au moins jusqu’aux épaules.

Comme c’était le cas pour le lit, on évite de placer le bureau dans le flux porte-fenêtre ou entre deux portes. L’énergie, trop rapide, y est considéré comme un shar chi. Il n’est pas non plus conseillé d’aménager un bureau dans une pièce dont les poutres ornent le plafond.

Enfin, soignez l’éclairage : si possible, favorisez la lumière naturelle. Si cela ne suffit pas ou que vous travaillez encore à la nuit tombée, choisissez une lampe de bureau avec une température de lumière adaptée à votre activité.

bureau AVEC ORDINATEUR
Photo by Domenico Loia on Unsplash

Un bureau rangé et ordonné

La semaine dernière, j’ai vu un reportage sur une personne ayant un TDI (trouble dissociatif de l’identité). Elle allait consulter un spécialiste à Paris. J’ai perdu toute concentration sur le dialogue entre la patiente et le psychiatre : mes yeux sont restés figés sur le bureau de ce monsieur, emplis de papiers divers, de livres, de magazine… Et je me répétais en boucle : mais comment fait-il ? Comment travailler et réfléchir dans un endroit aussi désordonné ?

Je sais que certaines personnes disent mieux travailler dans un « bordel ordonné » et il est vrai que pour certains métiers, pour favoriser la créativité, il convient de ne pas TOUT ranger. Il y a toutefois une marge entre un léger bazar, le temps de créer, et des affaires dans tous les sens qui ne sont jamais rangées.

La première chose est donc de prévoir du rangement pour chaque chose : des meubles tiroirs à roulettes, des bibliothèques fermées, des boites archives, des range-revues… 
L’espace de la table de travail doit également être organisé. Il peut être encombré ponctuellement en cours de séance d’activité, mais il est important de le ranger en fin de journée, surtout lorsque le bureau n’est pas dans une pièce dédiée. Un environnement rangé permet d’avoir des idées plus ordonnées. Mieux il est rangé, plus le ménage est facilité. Or, vous le savez, le Feng Shui aime les lieux propres et sains.

Les 8 aspirations appliquées au bureau

Si on connait bien l’école des 8 aspirations, on peut même aménager la surface de la table de travail en respectant les secteurs.
Rappelez-vous :

  • au sud, la réputation
  • au nord, la carrière
  • à l’ouest, les projets
  • à l’est, la santé
  • au nord-ouest, la chance
  • au sud-ouest, les relations
  • au nord-est, la connaissance
  • au sud-est, l’argent

Imaginez à présent la surface de travail du bureau comme s’il s’agissait du plan d’un appartement : le Sud est en face de vous, dans la partie haute de la table, le Nord en face également mais dans la partie basse (je vous rappelle que la boussole chinoise est inversée). 

Vous pouvez placer les objets sur le bureau dans la zone la plus approprié. Un objet peut être adéquat, en fonction de sa symbolique, sinon choisissez un objet déco de la forme et de la couleur du secteur.
Par exemple, au sud-est, je peux placer une tirelire et comme c’est l’élément bois, je la choisis verte. Je vous ai mis quelques exemples dans le schéma ci-dessous : des dés pour la zone chance, un cube photo pour la zone relations, un carnet pour la zone connaissance, etc.
A votre imagination !

N’oubliez pas qu’avant d’activer des zones en fonction d’ « aspiration », il faut savoir ce qu’on souhaite et donc, ici, avoir une vision claire de ses objectifs professionnels.

pakua sur bureau

Un bureau bien orienté

En Feng Shui, l’orientation n’est jamais neutre. Vous le savez, votre chiffre Kua détermine quelles sont vos orientations les plus favorables. Je vous laisse relire l’article pour avoir plus de précisions (et notamment comment calculer votre Ming Gua grâce à votre date de naissance et connaitre vos orientations personnelles).

L’idéal est de positionner son bureau de telle sorte que vous regardiez vers une des ces directions lorsque vous êtes assis.
La direction la plus favorable lorsqu’on travaille est Sheng, celle de la prospérité.
La moins adaptée est Fu Wei, l’harmonie, car elle peut provoquer de la somnolence.

Je sais qu’il est parfois difficile de se tourner vers une direction favorable tout en respectant les principes d’agencement décrits plus haut. Si on travaille sur un coin de table, par contre, il est facile de choisir la bonne chaise 🙂

Nourrir l'énergie du bureau Feng Shui

C’est là qu’on est dans l’obligation de sortir la boussole. En effet, nourrir l’énergie c’est apporter à la zone de l’habitat où se trouve le bureau l’élément qui lui convient (et l’élément qui produit cet élément).
En effet, l’appartenance du bureau a un (ou plusieurs) trigramme(s) permet de définir les couleurs, les formes et les matières les plus adaptées. 

Dans une expertise réalisée cet été, la cliente souhaitait aménager son bureau. Par chance, il n’était concerné que par une seule zone : l’ouest.

Bureau zone ouest

Les murs étaient tout blanc, ce qui est bien métal. Mais pour nourrir ce métal et renforcer le côté soutien du mur se trouvant derrière elle, je lui ai conseillé de faire un aplat de couleur jaune (l’élément Terre produit le métal). Un beau jaune lumineux a toute sa place dans un bureau car il booste l’intellect tout en favorisant la concentration et l’assimilation de nouvelles idées.

Enfin, l’expertise feng shui la plus poussée, sera complétée par l’école des étoiles volantes : il s’agira de déterminer où se situe l’étoile d’eau dominante. En effet, cette étoile dite « de façade », régit la prospérité. Ce sera l’endroit idéal de la maison pour la pièce bureau, ou l’endroit idéal pour placer le bureau du patron dans des locaux professionnels.

conseil aménagement bureau
Partagez les bonnes vibrations du Feng Shui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.